Monthly Archives: mai 2013

You are browsing the site archives by month.

La rubrique NECRO de Pascal Nègre

Pascalito, c’est un peu l’Orangina de la communication : il faut bien le secouer, sinon la pulpe, elle reste en-bas. C’est dire s’il n’a pas été secoué depuis longtemps…« Avec Georges Moustaki c’est une des dernières légendes , artiste et poète , qui disparaît ! Ses plus grands succès sont chez Universal ! RIP »

Le grand artiste Georges Moustaki n’est plus. Parmi les nombreux messages qui ont fleuri sur la toile, et notamment chez les twittos, c’est surtout celui de Pascal Nègre, patron d’Universal, qui a défrayé la chronique –notamment la mienne ;)- par sa noblesse, sa générosité et ce petit ton désintéressé qu’on lui connaît bien.

 

Les antécédents 

 

Parmi les nombreux messages qui ont fleuri sur la toile, et notamment chez les twittos, c’est surtout celui de Pascal Nègre, patron d’Universal, qui a défrayé la chronique –notamment la mienne ;)- par sa noblesse, sa générosité et ce petit ton désintéressé qu’on lui connaît bien. Car ceux qui ont déjà entendu parler le bougre dans des interviews, voir dans les prime time de feu Star Academy avaient déjà pu se rendre compte que Monsieur Nègre ne brillait pas vraiment par son grand discernement (lart.de.leuphémisme.fr). Pascalito, c’est un peu l’Orangina de la communication : il faut bien le secouer, sinon la pulpe, elle reste en-bas. C’est dire s’il n’a pas été secoué depuis longtemps… Toutefois, il n’en demeure pas moins un homme puissant et convoité. Il incarne la réussite sociale des années 90, décennie durant laquelle l’étique n’avait point sa place, où seule l’intelligence cartésienne, proactive –le culot- servait de piolet à l’ascension sociale, au détriment de l’intelligence émotionnelle, bien plus contemporaine et marginale.

 

L’époque des imposteurs

 

Le seul avantage de ces « auto-proclamés » sur les autres fut sans doute d’avoir évolué enfants dans un contexte affectif plus secure qui les a galvanisés au point de les persuader qu’ils avaient suffisamment de talent pour occuper de nobles fonctions, contrairement à ceux qui se posaient plus de questions de fond et tâtonnaient davantage…

Quoi qu’il en soit, cette façon d’annoncer la mort en mode marchand de tapis m’a amenée à penser que Pascal Nègre avait dû rater sa vocation d’auteur de rubriques nécrologiques, et j’ai essayé d’imaginer ce que nous aurions pu lire dans les journaux si notre ami avait été moins ambitieux :

 

AVIS

Nous avons l’immense regret de vous annoncer la mort de notre regretté Emile Beaumont, fondateur de la Maison Beaumont et fils, spécialiste en Pompes funèbres. Nous vous rappelons toutefois que pour l’achat de trois stèles funéraires, nous vous offrons un petit cercueil Taille 6/8 ans.

 Quoi qu’il en soit, cette façon d’annoncer la mort en mode marchand de tapis m’a amenée à penser que Pascal Nègre avait dû rater sa vocation d’auteur de rubriques nécrologiques, et j’ai essayé d’imaginer ce que nous aurions pu lire dans les journaux si notre ami avait été moins ambitieux :

 

AVIS 

Francis Mercadier, gérant de la poissonnerie Coquillages et Crustacés nous a quitté en ces jours brumeux, terrassé par un cancer à l’âge de 54 ans. Francis  aurait néanmoins souhaité que l’on poursuive son œuvre en vous signalant que notre offre promotionnelle sur les crabes se termine à la fin de la semaine.

 

AVIS

Rachel Benssoussan épouse Benamou s’est envolée vers les cieux par ce matin de février. La levée du corps aura lieu mardi 16 février à 10h. La défunte portera pour l’occasion un tailleur en tweed bordeaux chiné sur un pull 100% Cachemire que vous trouverez chez Benamou Company of America, 16 rue du Tapis vert.

 La défunte portera pour l’occasion un tailleur en tweed bordeaux chiné sur un pull 100% Cachemire six fils que vous trouverez chez Benamou Company of America, 16 rue du Tapis vert.

 

AVIS

C’est avec beaucoup d’émotion que nous vous annonçons la disparition de Steve Jobs, fondateur de la maison Apple, des suites d’une longue maladie. Ses amis, proches et fans pourront suivre ses funérailles en direct ou différé en téléchargeant l’Application Geek Zombie exclusivement disponible sur Iphone 5 et Ipad.

 

AVIS

C’est avec un immense chagrin qu’en tant que directeur de l’usine Renault, je me joins à la famille de Lionel Peron pour vous annoncer sa tragique disparition d’un terrible accident de la route un soir de pluie, drame qui aurait pu être évité si notre ami Lionel avait disposé du nouveau modèle Scenic Xmod doté d’un système de freinage ABS révolutionnaire primé en crash tests.

 C’est avec un immense chagrin qu’en tant que directeur de l’usine Renault, je me joins à la famille de Lionel Peron pour vous annoncer sa tragique disparition d’un terrible accident de la route un soir de pluie, drame qui aurait pu être évité si notre ami Lionel avait disposé du nouveau modèle Scenic Xmod doté d’un système de freinage ABS révolutionnaire.

 

En définitive, la seule authenticité que l’on pourra reconnaître à Pascal Nègre (à part celle de la marque de ses costumes), c’est qu’il n’a toujours pas de nègre pour écrire à sa place. C’est d’ailleurs sa plus grande erreur…

 

Ouvrons l’œil, ils sont partout…

Parmi les nombreux messages d’hommages à George Moustaki qui ont fleuri sur la toile, et notamment chez les twittos, c’est surtout celui de Pascal Nègre, patron d’Universal, qui a défrayé la chronique –notamment la mienne ;)- par sa noblesse, sa générosité et ce petit ton désintéressé qu’on lui connaît bien.

Seuls les mots restent…

.

Estelle Bee.

 

Lundi de Pentecôte et Sain(t)e Vérité

Multiplication des contrôles médicaux, non-remboursement des médicaments, suspicions de fraude des plus modestes, on soupçonne la ruche de faire semblant d’être malade, alors on sanctionne. Multiplication des contrôles médicaux, non-remboursement des médicaments, suspicions de fraude des plus modestes, on soupçonne la ruche de faire semblant d’être malade, alors on sanctionne. Si les abeilles disparaissent dangereusement, leur perte semble néanmoins compensée par la prolifération des guêpes : ces français qui à force de resserrer leur gaine, ressemblent étrangement à cet insecte. Mais il paraît que la guêpe elle aussi pollinise.  Sauf quand elle est stressée. Et c’est peut-être là que le bât blesse. Nous ne pollinisons plus, trop stressés !

.

Les causes

Il semblerait que nos dirigeants aient oublié cette petite chose toute bête : qu’il était absolument indispensable pour commencer à remédier à la crise que les gens butinent, virevoltent, soient, comment dire… ben…  HEUREUX. Pardon, si j’ose à peine écrire le mot heureux… Je voulais en trouver un qui au moins rime avec austérité, pour ne pas trop choquer les gens, mais aucun autre ne m’est venu à l’esprit. Car aujourd’hui Il m’apparaît clairement qu’on ne sortira pas de la mouise économique si l’on reste englués dans la morosité, tels des cormorans – corps mourants – dans une nappe de pétrole puante, et si l’on continue de rogner nos acquis. Et le lundi de Pentecôte travaillé en fait partie. Certes journée de solidarité aux personnes dépendantes. Oui mais… Un jour de moins pour polliniser. Et ce n’est pas rien.

.

La vraie solution

Multiplication des contrôles médicaux, non-remboursement des médicaments, suspicions de fraude des plus modestes, on soupçonne la ruche de faire semblant d’être malade, alors on sanctionne. Alors, Moi Ministre (Pardonnez-moi cette anaphore digne d’un Néron ivre, mais elle a fonctionné pour un type que je connais et qui a décroché un poste inespéré, malgré son charisme de poisson lune ) Donc Moi Ministre, au lieu de supprimer un jour férié, J’EN RAJOUTERAIS UN. Mais ce jour serait différent pour chaque travailleur. Par exemple pour son anniversaire. Ou sa fête. Vous allez comprendre pourquoi cette dimension festive. Ce jour férié supplémentaire s’intitulerait La Sainte Vérité. Il s’agirait en effet d’un jour dans l’année où chacun serait autorisé à dire tout ce qu’il pense à qui bon lui semble, et sans que quiconque ne lui en tienne rigueur, comme si tout ce qui a avait été dit s’effaçait ensuite de la mémoire de tous.

Moi Ministre je permettrais ainsi à chaque travailleur de se libérer d’un poids de taille. L’un irait frapper à la porte de son voisin pour lui demander expressément de ne plus lui « faire la conversation à cinq centimètres du visage dans l’ascenseur en raison de sa gingivite pestilentielle », ou l’une pourrait, en hurlant, refuser à une vieille dame de lui céder sa place à la caisse du supermarché  puisqu’étant donné son âge elle n’a « que çà à foutre bordel, attendre la faucheuse pendant que d’autres jonglent comme des malades pour lui payer sa retraite à la vioque!!! ». Ainsi, Moi Ministre je libèrerais un grand nombre de français du poids qui oppresse leur poitrine. La société se sent prise en tenaille. Elle se meurt d’envie d’éructer façon dragon son surmenage, sa colère et son sentiment – justifié – d’injustice, mais elle n’en a pas les moyens. Sauf si l’on souhaite se retrouver en prison, à la rue, sans amis, ou dans un bureau non chauffé à Pôle Emploi face à un gars encore plus malheureux que soi, on intériorise.

.

Le cercle vertueux

Depuis qu’une étude de 2007 a révélé que nos cellules anti-cancer – dites NK – chutent lors d’un gros stress, on sait que le cancer, première cause de décès dans les pays développés est une maladie psychosomatique auto-immune, une inéluctable autosuppression. Alors Moi Ministre, en laissant les gens exprimer librement leurs émotions, leurs déconvenues, leur rage en ce jour de fête, je sauverais des vies, et en même temps, je réduirais le trou de la Sécu. CQFD. Quand on sait ce que coûte une séance de radiothérapie ou de chimio ! Idem pour Depuis qu’une étude de 2007 a révélé que nos cellules anti-cancer – dites NK – chutent lors d’un gros stress, on sait que le cancer, première cause de décès dans les pays développés est une maladie psychosomatique auto-immune, une inéluctable autosuppressionles AVC – Arrête cette Vie de Con –  en pleine expansion, qui supposent bien souvent des hospitalisations, interventions, rééducations, placements, bref un gouffre pour le pays. Et n’oublions pas les anti-dépresseurs dont nous sommes les champions de la consommation. Le jour de Sainte Vérité viderait les travailleurs de leur anxiété, leur amertume, et remettrait les compteurs à zéro ! Les gens se sentiraient plus légers. Plus besoin de chimie !

.

Le tout benef’

Mais s’il y a un domaine où les travailleurs ont des vérités à dire, ne serait-ce pas justement AU BOULOT? Imaginez un jour où la jeune et jolie active pourrait lancer, hystérique, à sa chef vieillissante : « T’as pas autre chose à foutre, vieille morue, que me fliquer toute la journée en me matant de haut en bas avec ton air pincé de mal b…  ?!!!! », ou le sénior dirigé par un petit jeunot pédant aux propos avilissants : « Mais tu vas la fermer ta gueule de petit morveux à lunettes, vas jouer aux billes et lâche-moi la grappe, allez dégaaaage !!! »

Image de prévisualisation YouTube

Alors mine de rien, dans ces conditions jubilatoires, Moi Ministre, je relèverais le défi de faire venir au boulot plus de la moitié des travailleurs en ce jour de congé! Ce résultat étant bien plus satisfaisant que les minables 20% présents au bureau le lundi de Pentecôte atteints jusqu’alors… Il n’est d’ailleurs pas exclu qu’après s’être défoulés en expulsant leur mal-être – Vous savez, à la manière du gros black qui recrache des moucherons dans La Ligne verte – nos travailleurs, ainsi recentrés, en profitent pour rédiger quelques mails, passer deux coups de fil en retard, ou peaufiner leur Powerpoint pour la réunion de la semaine prochaine. Quand les gens sont plus heureux, ils sont évidemment plus productifs. C’est ce qu’on appelle du « tout bénef’ ». Ou « gagnant – gagnant » comme dirait gnangnan. Pas folle la guêpe…

Le trou de la Sécu colmaté, reste à savoir comment nous allons financer les retraites de tous ces gens qui vivrons plus vieux. Eh bien Moi Ministre je compte sur la lenteur bien française de la mise en place de ce jour férié. Disons pour 2030. Si tout va bien. Car des études récentes prévoient que la première cause de mortalité dans les pays développés d’ici vingt ans sera… Le suicide ! Simple, rapide, pas cher. Oui, l’heure du Fast death a sonné mes chers compatriotes. Révolutionnons le monde par la French New Way of Death, et sortons ainsi en tout premier de la crise. Pas con le bourdon 😉

.

Indignons-nous!

Le trou de la Sécu colmaté, reste à savoir comment nous allons financer les retraites de tous ces gens qui vivrons plus vieux. Eh bien Moi Ministre je compte sur la lenteur bien française de la mise en place de ce jour férié. Disons pour 2030. Si tout va bien. Car des études récentes prévoient que la première cause de mortalité dans les pays développés d’ici vingt ans sera… Le suicide !

Hollande se soumet à l’Europe, quelle surprise…

.

Estelle Bee.

 

10 questions connes (et obscènes) à Christine Boutin, sexologue.

« C’est pour ressembler à un homme ? Rire ! Si ce n’était triste à pleurer » Il aura suffi d’un tweet douteux émanant du compte officiel de la présidente du Parti Chrétien-Démocrate pour déclencher l’indignation chez les internautes, hier après-midi.

.

Car en ce mardi 14 mai, un article du Plus était consacré à l’actrice Angelina Jolie qui vient de faire paraître une tribune dans le New York Times à propos de la double mastectomie préventive qu’elle vient de subir, et de l’utilité du dépistage du cancer du sein. Ce à quoi la Boutin, facétieuse et apparemment très en forme, s’est empressée de répondre :

 

« C’est pour ressembler aux hommes ? Rire ! Si ce n’était triste à pleurer »

« C’est pour ressembler à un homme ? Rire ! Si ce n’était triste à pleurer »

Un tel talent humoristique et de telles connaissances sur le corps humain, forcent à jouer la carte de la modestie. Cricri utilise ici un procédé littéraire appelé « Faculté généralisatrice ». Cette technique, très souvent employée au siècle des lumières, tend à faire passer l’auteur de vraies-fausses questions débiles (« C’est pour ressembler à un homme ??? ») pour un étranger, un simple d’esprit ou un inculte, afin de démontrer l’absurdité d’un système. C’est pourquoi, en toute humilité et sans toutefois vouloir égaler le maître, je me permets aujourd’hui de poser à mon tour 10 questions connes à Christine Boutin.

 

1. Dis, Christine, tu crois que si tu t’étais appelée BRoutin tu aurais été lesbienne ???

 . Dis, Christine, tu crois que si tu t’étais appelée BRoutin tu aurais été lesbienne ???

2. Alors Cricri, si tu étais un homme, tu préfèrerais avoir un pénis en forme de pyramide aztèque ou des testicules en  pâte à sel???

 

3. Et si tu étais une femme, tu préfèrerais mourir d’un cancer du sein, ou avoir toute ta vie Herbert Léonard qui sort de ta bouche pour chanter Pour le plaisir chaque fois que tu dis une connerie???

 

 

4. Ne considères-tu pas au fond de toi que les cancéreux du côlon sont tous des sodomites pervers et sataniques qui ont mérité leur anus artificiel ???

Ne considères-tu pas au fond de toi que les cancéreux du côlon sont tous des sodomites pervers et sataniques qui ont mérité leur anus artificiel ???

 

6. Es-tu réellement catho, ou as-tu rajouté l’adjectif Chrétien à ton Parti Chrétien Démocrate pour éviter qu’on ne retienne que l’acronyme PD ???

 

7. As-tu fait semblant de t’évanouir en pleine manif pour faire croire que tu es une petite femme toute fragile et non un gros Pitt bull croisé Skined ???

Ou t’es-tu vraiment évanouie, choquée pendant une interview téléphonique d’Ardisson qui te demandait si « sucer un esquimau c’est tromper sa patrie??? »

 …

8. Ma grosse poulette, si la lettre T n’existait pas, tu crois que tu te serais appelée Chrisdine Boudin ???

As-tu fait semblant de t’évanouir en pleine manif pour faire croire que tu es une petite femme toute fragile et non un gros Pitt bull croisé Skined ??? Ou t’es-tu vraiment évanouie, choquée pendant une interview téléphonique d’Ardisson qui te demandait si « sucer un esquimau c’est tromper sa patrie??? »

 

9. Dis Christine, tu préfères les positions de Benoît XVI ou celles du Kama Sutra ???

 

10. Tu préfères, chaque fois que tu arrives, entendre : « Tiens voilà l’autre conne qui arrive » ou chaque fois que tu pars  » Tiens, y a l’autre conne qui s’en va » ??? (celle-ci elle n’est pas de moi, les puristes reconnaitront…)

Ah là là..

 

Cette habitude tenace qu’a notre Christine à marquer les différences sexuelles des êtres humains commence à me faire penser qu’elle traîne sans doute un vieux contentieux avec une personne homosexuelle. Peut-être a-t-elle été la source d’inspiration de Patrick Juvet pour sa chanson « Où sont les femmes ? », qui peut savoir après tout?!

 

Mais, pour finir, je souhaiterais quand même poser LA question que tout le monde se pose:

Christine??? A QUAND le premier One (Wo)man Show à l’Olympia ???

.

Virez-moi tout ça!

.Car en ce mardi 14 mai, un article du Plus était consacré à l’actrice Angelina Jolie qui vient de faire paraître une tribune dans le New York Times à propos de la double mastectomie préventive qu’elle vient de subir, et de l’utilité du dépistage du cancer du sein. Ce à quoi la Boutin, facétieuse et apparemment très en forme, s’est empressée de répondre : « C’est pour ressembler à un homme ? Rire ! Si ce n’était triste à pleurer »

Estelle Bee.

 

Imposture: Quand Derrick court à Tappert…

Monsieur Horst Tappert, le gentil Derrick, aurait fait partie en 1943 – à l’âge de 19 ans - des Waffen SS, régiment de chars SS engagé sur le front russe - et réputé pour sa virulence - durant la Seconde Guerre mondiale.Les Mayas l’avaient prédit. C’est la fin d’une époque. Le début d’une ère nouvelle. Le commencement de la fin … des impostures. HORST TAPPERT ALIAS STEPHAN DERRICK N’ETAIT PAS, HELAS, CELUI QU’ON CROYAIT. Deuxième rideau – de fer- sur notre illustre inspecteur qui par son seul exemple  contredit toutes les théories de notre philosophe émérite Pascal Obispo, qui affirmait, crâneur, dans sa chanson Lucie : « On vit, on ne meurt qu’une fois » (et ce, entre autres inepties du genre « C’est pas marqué dans les livreuh/ Le plus important à vivreuh/ Est de vivre au jour le jour/ Le teeemps c’est de l’amour », phrase qui a justement dû faire mourir Epicure, Ronsard et tous les prêcheurs du Carpe Diem une seconde fois.) Bref.

.

Il court il court le Führer

Rappelons d’abord pour ceux qui sortiraient du coma ou d’une longue séquestration (sinon comment ne pas avoir eu l’info ?!) que selon les dernières révélations, Monsieur Horst Tappert, le gentil Derrick, aurait fait partie en 1943 – à l’âge de 19 ans – des Waffen SS, régiment de chars SS engagé sur le front russe – et réputé pour sa virulence – durant la Seconde Guerre mondiale. Le comédien, de son vivant, n’avait jamais évoqué son passé sous cet angle. Dans une interview, notre bon Stephan avait dit « avoir été ambulancier et avoir passé la fin de la guerre en détention ».

.

Pourquoi c’est rassurant

Déjà, cette info nous apprend que Derrick n’a pas toujours été vieux, et ça, on n’aurait jamais pu l’imaginer avant. Il faisait jusqu’alors partie de ces gens suspectés d’être nés dans cet état, comme Louis de Funès, Guy Lux ou Roger Hanin.

Et si Horst Tappert a accepté d’incarner durant un quart de siècle le personnage le plus soporifique, le plus naze - – de naze à nazi il n’y a qu’un (faux) pas – de l’Histoire des séries, c’est bien pour s’auto-flageller et expier sa très grande faute. Ensuite, on a tous fait des Conneries étant jeune. Moi par exemple, j’ai fait partie du Club Pyramide (Pepita, si tu m’entends…) de ma ville de province. J’avais justement le même âge que Derrick lorsqu’il était SS. Ce n’est pas pour autant que je ne me suis pas racheté une conduite plus tard, que je n’ai pas eu droit à ma seconde chance. Comme Kristen Stewart, Laurent Fabius, Augusto Pinochet ou Nabilla d’ailleurs, j’ai su me racheter. Et si Horst Tappert a accepté d’incarner durant un quart de siècle le personnage le plus soporifique, le plus naze – de naze à nazi il n’y a qu’un (faux) pas – de l’Histoire des séries, c’est bien pour s’auto-flageller et expier sa très grande faute. Car en consentant à être l’objet du désir charnel des septua-octagénaires aux cheveux aubergine, alors qu’il aurait pu se contenter de 5 Pater Noster et de 3 Ave Maria, Horst Tappert a démontré qu’il avait l’âme endurante, c’est dire s’il devait baigner dans une atroce culpabilité !

.

Pourquoi c’est inquiétant

Ce qui est moins rassurant, c’est que si tous les petits salopards décident de se racheter en proposant leurs services dans des tâches ingrates, il n’y aura bientôt plus du tout de boulot pour nos gentils pauvres. D’autant que le salopard-imposteur travaille jusqu’à son dernier souffle, et ne laisse donc jamais la place aux jeunes. Je n’ai rien contre l’emploi des séniors, mais en temps de crise ça pose souci.

Je ne peux donc m’empêcher de me demander qui se cache vraiment derrière toutes ces personnes publiques qui sentent le formol.Ensuite, et selon toute vraisemblance, l’imposteur trouve des planques qui le mettent au-dessus de tout soupçon. Qui aurait pu suspecter l’Inspecteur Derrick, concurrent direct des Feux de l’amour à l’heure du coma post-prandial de nos aïeux ? Car même si se taper un épisode entier équivaut à une lente agonie – un peu comme si on ouvrait le gaz finalement – cette série reste quand même la moins violente de l’Histoire des feuilletons policiers.

A l’heure où je rédige, j’apprends justement que Jane Cooper alias Katherine Chancellor dans  Les feux de l’Amour a elle aussi passé l’arme à gauche, si je puis dire. Je ne peux donc m’empêcher de me demander qui se cache vraiment derrière toutes ces personnalités qui sentent le formol:

.

Line Renaud a-t-elle été tenancière de bordel à Montmartre et couché avec des allemands pendant l’occupation ?

Line Renaud a-t-elle été tenancière de bordel à Montmartre et couché avec des allemands pendant l’occupation ?

Henri Chapier, sur son Divan, a-il torturé des rebelles chiliens en leur léchant le visage de sa langue râpeuse pour le compte de Pinochet ?

Patrick Sébastien est-il membre infiltré de l’ETA dans les coulisses de sa planque grossière et de son humour à la papa?

Eddy Barclay a-t-il naguère été un parrain de la drogue aux côtés de Pablo Escobar dans le Cartel de Medellín, et s’est-il servi de ses Soirées Blanches dans le seul but de trouver des mules ?

Eddy Barclay a-t-il naguère été un parrain de la drogue aux côtés de Pablo Escobar dans le Cartel de Medellín, et s’est-il servi de ses Soirées Blanches dans le seul but de trouver des mules ?

Jacques Pradel s’adonnait-il à des kidnappings en série pour pouvoir tourner Perdu de vue ?

.

C’est ce que nous saurons dans les prochains mois, à moins qu’Edwy Plenel, notre Columbo national (j’y reviendrai prochainement), ne décide de se suicider de 5 balles dans la tête, d’un vol plané en voiture, d’une prise massive de pilule Diane 35 ou tout autre moyen d’en finir, qu’on oubliera de toute façon bien vite, comme tous les Détails de l’Histoire. Ce n’est pas Pierre Beregovoy qui me contredira. Enfin, plus maintenant…

.

Sentez-vous l’indignation monter en vous?

Moi oui…

.à moins qu’Edwy Plenel, notre Columbo national, ne décide de se suicider de 5 balles dans la tête, d’un vol plané en voiture, d’une prise massive de Diane 35 ou tout autre moyen d’en finir, qu’on oubliera de toute façon bien vite, comme tous les Détails de l’Histoire. Ce n’est pas Pierre Beregovoy qui me contredira. Enfin, plus maintenant…

Estelle Bee.

Qui veut épouser Oedipe ?

la saison 2 rediffusée sur la très cheap NT1, et mon cœur de battre s’est arrêté. Car à côté, les hystéros de la première saison semblaient tous droit sortis d’un casting de Derrick. Ceux qui avaient déjà eu l’occasion de voir quelques extraits de « Qui veut épouser mon fils ? » lorsqu’il faisait les choux gras de M6 pensaient certainement que l’on ne pourrait pas faire plus perturbant. On se rappelle ce doux parfum d’inceste qui se mêlait à la jalousie animale, aux phéromones et au massacre à la tronçonneuse de la langue française.

Eh bien figurez-vous que j’ai testé un épisode de la saison 2 rediffusée sur la très cheap NT1, et mon cœur de battre s’est arrêté. Car à côté, les hystéros de la première saison semblaient tous droit sortis d’un casting de Une famille formidable. Depuis, je me considère comme une Bloggeuse de l’extrême, et je crois aux extra-terrestres. Attention, Expérience.

.

La présélection

Rappelons brièvement le principe : 5 garçons de 30 à 40 ans vivant encore chez leur domestique de mère cherchent une fille bonne à marier/ à tout faire/ tout court. Les mères sont là pour les y aider avec plus ou moins (ou plus) d’ascendant.

Lors de la  première étape, fils et mère sont confortablement installés sur un sofa Dali en forme de bouche (déco entièrement molletonnée rose et rouge, pas très Feng Chui tout çà) et font entrer les pouliches pour la présélection.

Ainsi, se dessinent les 5 relations mère-fils :

.

La filiation Marquis de Sade

J’arrive justement sur la chaine lorsque Pascale, la marâtre aristo prof de lettres – maquillée au Paint Ball et coiffée d’un nid de cigogne roux – pose LA question test à la jeune Lana: quel est le dernier livre que vous ayez lu? Réponse : « Le petit Prince ». Well. Le thon est donné. La marâtre exige une belle fille digne du rang de son souffre-douleur de fils, pianiste virtuose depuis ses 3 ans, début de calvitie mais cheveux longs. Ambiance sado-masochiste.

J’arrive justement sur la chaine lorsque Pascale, la marâtre aristocrate prof de lettres - maquillée au Paint Ball et coiffée d’un nid de cigogne roux - demande à la jeune Lana, comme aux suivantes d’ailleurs, le titre du dernier livre qu’elle ait lu

.

Les Groseille

Des effluves de campagne se dégagent de l’accent de Chantal, femme robuste, et Frédéric, 37 ans, pompier dans le bâtiment ( ?) pas très gâté par la nature, que sa maman poule a inscrit pour qu’il connaisse l’Amour : Tu vas faire comme moi, tu vas sentir le truc qui passe.  Admettons. Ce couple mère fils n’a pas de critère physique concernant la demoiselle, puisque, selon Frédo-Galinette  :  N’importe qui peut se mettre dans n’importe qui.  Encore un qui a trop joué aux Lego, mais en effet, on confirme. Deux questions importantes à leurs yeux : 1) Vous travaillez ? 2) Vous dansez la Guinguette ?

Frédéric est pompier dans le bâtiment (Késako?)

.

Les VRP

Surprise, Julien, qui vient accompagné … de son père et accessoirement patron, Serge. On sent d’emblée que Julien, 30 ans, est à canaliser et recadrer en permanence :  » Vas-y, mets-toi dans la peau du mec qui veut se marier. Demande si elles veulent des enfants etc… » Juju s’éxecute alors, en demandant à Lilou, sur un ton des plus sérieux : Tu cherches un amour plutôt sincère ou … pas ?  (Heuu, non non, je préfèrerais un gros salopard qui va me la faire à l’envers …)  Peine perdue pour Serge, son fils n’a rien dans le citron, si ce n’est mimer des roploplos pour illustrer ses propos quand il parle d’une donzelle. Bref, il est en rut.

.

La mère crocodile (grande gueule et bras courts)

« Mon fils, il est pas vulgaire, il est mince, il est wonderful et il prend pas de drogue » est le slogan de Linda, mère gueularde, intrusive et bonniche d’Alexandre. Le fiston ne se gêne pas pour draguer ouvertement d’un très classe « J’vais me noyer dans tes yeux » (marrons) avec sa mère à côté qui prend des photos et commente l’ambiance caliente par des onomatopées (Aïe aïe aïe!!!). Quand elle interroge une candidate cela donne : Pourquoi tu veux te marier toi, belle comme tié ??? T’as pas besoin !!!  (Les femmes mariées apprécieront…) Il te plait lui ? C’est ton style ? ». Et conclut : Elle est sexy, donc pour s’amuser ok, mais pas pour se marier. 

.

La mère incestueuse Look at the ring

Il y a Daviiiiid et Rachel, mère dont les boucles blondes angéliques tranchent résolument sur son visage injecté, recousu au point de croix, et qui essaie de se faire croire qu’elle cherche une princesse pour son petit prince. Elle a clairement les brunes rivales dans le collimateur puisque qu’elle cherche un sosie d’elle-mêmeOui, il y a pire, il y a Daviiiiid et Rachel, mère dont les boucles blondes angéliques tranchent résolument sur son visage injecté, recousu au point de croix, et qui essaie de se faire croire qu’elle cherche une princesse pour son petit prince. Elle a clairement les brunes rivales dans le collimateur puisque qu’elle cherche un sosie d’elle-même –et ne s’en cache pas- pour la mettre dans le lit de son Daviiid. Elle tombe donc littéralement en pamoison devant une gentille blondinette à qui elle demande : TU AIMES BARBIE??? Réponse : Vous savez je ne suis pas superficielle. Pas de bol, Rachel se décrit comme le clone de Barbie, son icône, qu’elle collectionne d’ailleurs. Bienvenue chez les psychopathes. LA question test :  Tu le trouves beau mon fiiils ? 

.

Les épreuves

Parmi les diverses étapes, les filles présélectionnées doivent se coltiner la belle-mère toute une après-midi, à leur grande surprise, puisqu’elles s’attendaient à retrouver le fils, et s’étaient donc presque toutes sapées comme des call girls.

C’est ainsi qu’une candidate en mini jupe pailletée se retrouve à changer une couche pleine de caca dans une crèche, pendant que Maman Chantal lui tient le crachoir.

C’est ainsi qu’une candidate en mini jupe pailletée se retrouve à changer une couche pleine de caca dans une crèche, pendant que Maman Chantal lui tient le crachoir.

De la même façon, Cynthia, pro du Lap dance, se retrouve dans un atelier poterie avec des ongles d’actrice de X.

D’autres se voient obligées de faire une dictée (sur un bateau mouche !) que Pascale l’aristo sadique corrige dans la foulée.

Et, comble d’horreur, les prétendantes de Daviiid doivent accompagner Rachel dans une boutique de lingerie. Ambiance glauquissime ponctuée des 14 « j’adooore… » de Barbie Rachel, qui de nouveau, jette son dévolu sur la petite blonde à qui elle fait essayer des nuisettes :  David il a les même goûts que moi, il aimerait çà!  Puis finit par confier à la caméra : C’est une petite poupée, je peux la prendre, l’habiller, lui mettre des petites tenues, elle se laisserait faire, j’adore !  . On a quand même un peu peur pour la demoiselle.

comble d’horreur, les prétendantes de Daviiid doivent accompagner Rachel dans une boutique de lingerie. Ambiance glauquissime ponctuée des 14 « j’adooore » de Barbie Rachel, qui de nouveau, jette son dévolu sur la petite blonde à qui elle fait essayer des nuisettes : « David il a les même goûts que moi, il aimerait çà ».

.

Les phrases culte

.

C’est une fois que vous êtes mort que le cœur s’arrête de battre. Imparable.

Pourquoi faire une dictée ?! Aujourd’hui on a des I phones ! Nan mais allô quoi !?!

Pompier dans le bâtiment ? Donc vous avez alors ce …  gros tuyau ? No comment.

Moi, si t’es une personne qui se donne, je vous prends ta famille et toi. Demande-leur quand même la permission hein…

Je suis un peu bancale du côté cérébral. Une tumeur peut-être…

A l’heure d’aujourd’hui ça me fait rêver. Et au jour de minuit tu en fais des cauchemars ?

Chui capable à m’adapter à beaucoup de choses. On dit capable de faire, et bonne à rien, Patate.

Vous êtes de quelle origine ? Italienne ? Ah les spaghettis… ?!  Non, le manioc.

Toi tu m’plais. J’sais pas pourquoi, mais tu m’plais!  Sympa…

« Maman, je te préviens, tu m’appelles pas Mon Bébé, faut que tu me laisses mon côté viril, ok?

D’accord mon fiiils… (silence)… Dis ? Tu m’aimes ??? »

.

Moralité

Je suis maman depuis trois ans. Lorsque mon petit garçon est né, j’ai passé la nuit à le regarder en pleurant, submergée d’émotion (et d’hormones) devant ma petite merveille. Puis il y a eu ces instants suspendus, où il m’a dit « Maman t’es belle » en entourant mon visage de ses petites mains, ou  le classique et efficace  « Maman je t’aime », secondes ou minutes durant lesquelles j’ai cru que mon cœur allait exploser. Et cet amour devenait si fort qu’il en était presque douloureux. C’est pourquoi vous imaginerez aisément mon traumatisme après avoir vu cette émission vomitive qui, pour longtemps, m’a pourri ces moments de vrai Bonheur. Evitez deux ans de psychanalyse. Zappez ! Et faites passer aux jeunes mamans!Ceux qui avaient déjà eu l’occasion de voir quelques extraits de « Qui veut épouser mon fils ? » lorsqu’il faisait les choux gras de M6 pensaient certainement que l’on ne pourrait pas faire plus perturbant. On se rappelle ce doux parfum d’inceste qui se mêlait à la jalousie animale, aux phéromones et au massacre à la tronçonneuse de la langue française.

.

Estelle Bee.