Emmanuel Macron, le plan cul de la France

Emmanuel Macron, le plan cul des français

C’est toujours la même histoire… On s’est investi corps et âme dans une relation sentimentale qui se voulait aussi insubmersible que le Titanic, et l’on est resté sur le carreau quelque temps après qu’elle se soit enfoncée dans les profondeurs abyssales de l’abandon, de la mutilation, de l’abstinence et de l’amertume (et de l’abstinence). Des semaines et mois durant, on a décliné de sérieuses et flatteuses propositions, parce qu’on n’était pas prompt à accepter que la bienveillante nouveauté s’immisce dans notre cynisme sur l’Amour, ce concept merdique inventé pour justifier la fornication, et de fait, la procréation. Et n’y croyant plus du tout, à cet idéal de vie que de toute façon on emmerde cordialement, on a découvert… le plan cul.

 

Rhâ, il est loin le temps où l’on retenait nos larmichettes lorsque le témoin d’un mariage auquel on était invité se mettait à lire cette diablerie de Lettre de Saint Paul aux Corinthiens: l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil(…). Parce qu’après tout, on avait bien compris que soit a) Tout cela n’était que foutaise, b) On n’avait JAMAIS connu le vrai amour. Et pour le coup, aucune des deux réponses ne se voulait réconfortante. Par contre, il ne m’a pas échappé que si l’on remplaçait dans le texte le mot « Amour » par « Plan cul », on se rapprochait bien plus de la vérité! Car en effet: « Le plan cul rend service; le plan cul ne se jalouse pas; le plan cul ne se vante pas et ne se gonfle pas d’orgueil » (sauf peut-être sur son anatomie, mais ça, comme chantait Gérard Blanc, c’est une autre histoire).

En tout cas, le plan cul allège le coeur (eeeeeeeet oui!), te donne envie de te faire sentir diaboliquement désirable quand tu en as envie, et seulement SI tu en as envie, te donne l’illusion de l’amour-propre retrouvé, sans aucune contrainte en contrepartie. Parce que justement, le plan cul est CREUX, et que paradoxalement, cette vacuité te remplit, sur un mode revanchard peut-être.

 

Macron, le plan cul de la France

 

D’après les sondages, il semblerait aujourd’hui (et j’emploie bien le conditionnel, hein) que les français aient besoin d’un bon vieux plan cul. Forcément, après la déclaration d’Amour du Bourget, et les trahisons qui suivirent, les français semblent logiquement préférer le Vide au Concret, le Superficiel au Bouleversement.  Parce qu’après une relation foireuse de 5 ans, ils en ont forcément conclu, comme dans les histoires d’A, que le Concret pue, en général…

Les hommes sont tous des égoïstes, les femmes des hystéros, et les politiques ne sont motivés que par le pouvoir. Alors, l’un dans l’autre, autant choisir un candidat pour sa jeunesse, son absence de programme, ou la vacuité de son discours et de son regard bovin. Rien à étudier, rien à réfléchir, rien à rêver, rien à perdre, et rien à foutre, au final.

 

Mais voilà. Il faut toutefois savoir que le plan cul finit souvent par vouloir PLUS. Parce qu’il a considéré que ce que vous lui offriez était une partie pour un tout. Et il vous parle de vie commune, lit les annonces immobilières tout empreint de lyrisme, et se verrait bien -comble de disgrâce- avoir un rejeton de vous, mais juste parce que c’est VOUS. D’ailleurs, quelquefois, le plan cul occulte longtemps ses intentions profondes pour ne pas vous effrayer au départ, et c’est quand il ne peut plus se contenir que le choix s’impose à vous. Dire qu’on s’était rabattu(e) sur lui, par dépit, et qu’à présent, il se voit Aladin vous trimballant sur son tapis volant, ou Blanche-Neige sur votre cheval blanc. Et oui, le plan cul, aussi creux, aussi superficiel, aussi teubé soit-il, « se gonfle aussi d’orgueil » finalement, tout comme l’Amour! Et franchement, feriez-vous un enfant avec un plan cul?

 

Je crois qu’il est grand temps de guérir. Ou de penser à le faire. Il est clair que les turbulences et les déceptions nous ont insufflé un besoin de jachère politique. Commencer à guérir, c’est au moins regarder autour de soi. Être attentif. Je ne vous parle pas d’amour éternel, et d’autant moins que certains candidats proposent que tout homme politique soit révocable à tout moment s’il ne satisfait pas les citoyens, ou s’il triche, trahit, déshonore…

Mais comme par hasard, notre plan cul, lui, ne le propose pas…

Emmanuel Macron, le plan cul de la France

Marche pour la 6ème République, 18 mars 2017

Alors, je me pose juste cette question : 5 ans d’obligations avec un plan cul, n’est-ce pas un tantinet trop long ? Ne risque-t-on pas de passer à côté d’autres projets à cause d’un foutu pour foutu  qui s’est bien trop incrusté dans nos consciences ? Parce qu’une chose est sûre, c’est qu’un jour, on renaît. Et comme le cerisier, on se remet à bourgeonner sous un ciel plus clément qui nous insuffle l’envie, ou comme dans ladite chanson de Gérard Blanc, le besoin « d’une Autre Histoire ». Ne la laissons pas passer…

 

Indignons-nous! Aimons!

 

 

Estelle Bee.

One Thought on “Emmanuel Macron, le plan cul de la France

  1. Ludo on mars 28, 2017 at 1:42 said:

    Putain j’ai l’image… Quelle horreur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation