Tag Archives: Blague

Cesser ou pas de répondre DTC à la question « Où… ? »

Aujourd’hui je souhaite aborder ce phénomène qui perdure et qui fait rage aussi bien sur les bancs des lycées que dans les salles de pause des honnêtes gens : la DTC Attitude. Je précise donc pour ceux qui reviendraient d’une longue mission sur une station spatiale russe, que la DTC Attitude est ce réflexe animal qu’ont certaines personnes de répondre Dans ton cul à la question « Où… ? » au beau milieu d’une conversation sérieuse de préférenceC’est cet homme qui un jour provoque une étincelle en frottant deux silex. C’est ce petit enfant hilare qui parvient enfin à mettre un pied devant l’autre. C’est cette jeune femme qui essaye pour la première fois de sa vie un petit pull noir en cachemire. Et… c’est cet ami qui un jour vous répond Dans ton cul alors que vous lui demandiez où il avait garé son scooter. C’est cet instant où votre vie bascule, et qui vous fait sentir que désormais, plus rien ne sera comme avant.

Aujourd’hui je souhaite aborder ce phénomène qui perdure et qui fait rage aussi bien sur les bancs des lycées que dans les salles de pause des honnêtes gens : la DTC Attitude. Je précise donc pour ceux qui reviendraient d’une longue mission sur une station spatiale russe, que la DTC Attitude est ce réflexe animal qu’ont certaines personnes de répondre Dans ton cul à la question « Où… ? » au beau milieu d’une conversation sérieuse de préférence. Et pour les puristes, se retenir de répondre DTC, c’est comme se retenir de pousser sur une table d’accouchement : contre-nature.  Retour sur cet art de vivre et de lâcher prise très controversé – et bien trop méprisé à mon sens- en 10 commandements incontournables qui peut-être vous éclaireront sur le sujet. A vous de choisir ensuite d’adopter ou non le style DTC. Evidemment, le tutoiement s’impose…

 

1. Quand tu as affaire à une personne dite visuelle, tu prends le risque de provoquer des visions d’horreur chez ton interlocuteur qui aura vite fait de s’imaginer avec des capsules Nespresso , une clé USB, le serveur du restau, ou la camionnette de l’entreprise garée dans son séant. Mais c’est justement là que c’est le plus drôle…

Image de prévisualisation YouTube

 

.

2. Vu que ça fait bien longtemps (voir vidéo de Rambo) que la mode Dans ton cul a vu le jour –si je puis dire- tu peux paraître VIEUX auprès des personnes qui sont déjà passées à autre chose -c’est malheureux à dire, mais il y en a- au niveau humour

3. Il te faut posséder une grande maîtrise de toi quand tes joyeux collègues sans scrupules te soufflent un DTC bien à propos par dessus l’épaule de ton chef qui te demande OÙ tu as ENCORE classé le dossier Contentieux

 

4. L’art du DTC est basé sur le réflexe, la rapidité. Il faut être prêt(e) à bondir tel(le) un guépard sur une antilope. Inutile de le placer si deux secondes se sont déjà écoulées après la question « Où… ? », à moins d’avoir commencé par un efficace « Ben, j’ai envie de te répondre heu… » sur un ton des plus sérieux

 

5. Certains amis coincés pourront te faire comprendre que ça fait de toi une personne grossière, même si tu prononces ces mots avec une petite pointe d’accent britannique ou une coupe de champagne Laurent Perrier à la main. Une tenue vestimentaire et coiffure IM-PEC-CA-BLES s’imposeront donc

Pire, si tu es une femme, il paraît que ces 3 pauvres petits mots feraient chuter de moitié ton capital séduction. La réciproque : si tu as le sex appeal de Susan Boyle, tu n’as aucune raison de t’abstenir, alors fais-toi plaisir, personne ne relèvera ta remarque

6. Pire, si tu es une femme, il paraît que ces 3 pauvres petits mots feraient chuter de moitié ton capital séduction. La réciproque : si tu as le sex appeal de Susan Boyle, tu n’as aucune raison de t’abstenir, alors fais-toi plaisir, personne ne relèvera ta remarque

 

 

7. Si, justement pour ces raisons, tu n’assumes pas ta DTC Attitude, tu peux toujours te défausser sur les autres, à condition bien sûr d’être en groupe d’au moins 3 personnes. La technique : lorsque la question fatidique tombe enfin, commence par le fameux : « Heu, j’ai envie de te répondre heu… » et laisse ensuite faire les autres. Tu verras, c’est magique, il y en aura toujours un qui fera le job pour toi, et passera ainsi pour le Jacquouille de service à ta place. Tu peux même aller jusqu’à feindre d’être choqué(e) à ses mots, en toisant le malheureux pigeon d’un air condescendant, regard que tu accompagneras d’un : « Quand même, t’exagères là… » bien senti

 

8. Il faut savoir que dans quelques rares situations, le DTC ne peut fonctionner. Abstiens-toi par exemple face à Patrick Juvet qui te demanderait « Où sont les femmes ? » (cela n’aurait aucun sens) ou lors d’un premier rendez-vous amoureux

 

Quand tu as affaire à une personne dite visuelle, tu prends le risque de provoquer des cauchemars chez ton interlocuteur qui a vite fait de s’imaginer avec des capsules Nespresso , une clé USB, le serveur du restau, ou la camionnette de l’entreprise garée dans son séant

DTC records présente « Papaoutai (?) »

9. Si tu es du genre mono-tâche (qui a dit « masculin » ?!?!?), sache que pendant que tu te retiens très fort de répondre DTC dans une situation interdite, tu n’écoutes absolument RIEN DU TOUT de ce que te raconte ton interlocuteur –supérieur hiérarchique ou personne convoitée- et que cela peut fatalement se retourner contre toi : « Et toi, dis-moi, t’en penses quoi ??? »

 

10. On aura beau critiquer la DTC Attitude, la traîner dans la boue et la taxer de réflexe primaire, mais ce qu’on ne pourra pas lui enlever, c’est que le Dans ton cul ne ment pas, ne triche pas, ne s’encombre pas de fausses bonnes manières : vouvoiement, euphémisme, fioritures… Il a fait vœu de pauvreté et vit dans le dénuement le plus total. Il reste, à toute épreuve, fidèle et égal à lui-même. En somme, il n’a qu’un seul but :

 

Te permettre de dire des insanités bien libératrices en public !

 

 

A la semaine prochaine, vous savez quand, et surtout, vous savez

On aura beau critiquer la DTC Attitude, la traîner dans la boue et la taxer de réflexe primaire, mais ce qu’on ne pourra pas lui enlever, c’est que le Dans ton cul ne ment pas, ne triche pas, ne s’encombre pas de fausses bonnes manières : vouvoiement, euphémisme, fioritures… Il a fait vœu de pauvreté et vit dans le dénuement le plus total. Il reste, à toute épreuve, fidèle et égal à lui-même. En somme, il n’a qu’un seul but :   Te permettre de dire des insanités bien libératrices en public !

 

Estelle Bee.