Tag Archives: Délit De Solidarité

« Délit de solidarité » ou les délinquants modernes

.

Voilà, je sors de chez mon médecin, et le verdict vient de tomber: hypervigilance extrême. Arrêt de travail. Stresam. Acupuncture. Bref, tout un protocole. Mais laissez-moi vous raconter comment j’en suis arrivée là:

Tout a commencé en janvier dernier lorsqu’en faisant des recherches,  je suis tombée sur un lien Google annonçant l’adoption du communément nommé « Délit de solidarité » dans la loi Asile-Immigration. Deux lignes ont suffi. Juste deux lignes, puisque mon ordinateur a tout bonnement refusé d’ouvrir ce lien du Figaro, m’indiquant « Safari ne parvient pas à ouvrir la page ». Je dois dire que j’ai mis du temps à le domestiquer, mais qu’à présent, ce refus de me faire accéder aux informations du très objectif Figaro me démontrait que mon ordi et moi formions à présent une seule et même entité morale.

Et mon coeur de battre s’est arrêté.

DÉLIT DE SOLIDARITÉ!!!

Mais, mais, mais…. Pourquoi???

Mais surtout….

POURQUOI???

.

Alors, je me suis mise à lire des témoignages et à visionner des vidéos afin de m’enquérir, telle une profileuse de série américaine où l’on voit des médecins légistes décortiquer des macchabées à la pause dej’ tout en boulottant leur Bô Bun suintant, du VRAI MOBILE de ces nouveaux délinquants psychopathes. Et ce que j’ai découvert fait PEUR. Attention, âmes sensibles, fermez cette page tout de suite, ou à défaut, vous serez obligé.es de vous rendre sur Tf1 Replay pour matter le dernier journal de Jean-Pierre Pernault, histoire de digérer l’épouvantable vérité que je m’apprête à vous livrer.

 

Le profil

.

Le Kaïra Solidaire réside souvent près d’une frontière, ce qui d’emblée, nous fait poser l’évident diagnostic de la schizophrénie.

Dans presque 60 % des cas, il est retraité, ce qui forcément, témoigne du fait qu’il n’aura pas à pâtir de la mainmise qu’auront les zombies-migrants sur les emplois de nos bons français de France.

Ou bien, c’est un marginal bouffeur de graines, et qui dit graine, dit spermatozoïde, embryon, foetus, bébé, donc dépeceur ou violeur d’enfant.

Le KS – Kaïra Solidaire- ne regrette JAMAIS son horrible geste, et affirme que si c’était à refaire, il commettrait exactement le même forfait. Ce qui démontre bien que dans son for intérieur, en bon maniaque qu’il est, il SAIT qu’il n’a rien à perdre, et qui dit « rien à perdre » dit Daesh, dit Paradis, dit 40 vierges alanguies, donc pédophile ( donc fan de Jean-Luc Lahaye ) ET polygame, et en conséquence, à forte tendance reproductrice d’une lignée de délinquants à son image. Et même dans l’au-delà, c’est super flippant.

Le délinquant moderne, ou KS, considère que tous les êtres humains sont égaux. Il porte ainsi assistance à ceux qui sont en marche, alors que, de toute évidence, il n’a pas voté pour LREM, ce qui fait de lui un machiavélique félon de la République.

Le KS affirme ne pas être capable de rester insensible à la détresse et qu’il est naturel pour lui de porter secours à des familles en détresse, déshydratées, affamées, désorientées ou aux membres inférieurs congelés et à la limite de l’amputation à cause de l’épique traversée dans les montagnes enneigées. Il se dit donc INCAPABLE d’arrêter, de son propre aveu, ce qui témoigne d’une addiction mortifère à la limite de la toxicomanie, et qu’il faudrait donc l’interner en HP -s’il y avait encore de la place et du personnel- et s’assurer de sa neutralisation en l’affublant d’une camisole de force et du masque d’Hannibal Lecter.

Ces découvertes m’ont soudain renvoyée à moi-même, ET C’EST LÀ QUE TOUT S’EST ÉCROULÉ. On dit souvent qu’on voit la paille dans l’oeil de l’autre, et pas la poutre dans le sien. Je me suis tout à coup revue par flashes, tantôt donnant une baguette de pain à un SDF un peu mat de peau, tantôt une pièce à une maman rom, au lieu de leur jeter de l’ail et de l’eau bénite, en bonne française respectueuse des lois de ma patrie… Parfois, faisant une heure sup’ gratuitement dans mon collège de zone sensible à des élèves en galère. Puis tendant une cigarette ou deux au feu rouge, à un vieillard qui semblait bien loin de connaître les paroles de la Marseillaise ou du dernier Florent Pagny.

Mais, mais… Suis-je bête!!! Peut-être que le don de cigarettes (donc de cancer, et qui dit cancer dit mort) démontrera que j’oeuvre à ma façon, ET EN MÊME TEMPS,  POUR la loi Asile-Immigration, finalement! Allez, tout n’est peut-être pas perdu. Peut-être que durant mon incarcération, j’aurai le droit à un peu d’eau et de pain sec, et qu’on me permettra de voir mon fils une à deux fois par an et sous surveillance, histoire qu’il ne risque pas d’être mordu par le zombie solidaire, et qu’il n’en devienne pas un à son tour.

En conclusion

.

C’est Emmanuel Macron lui-même qui a employé l’expression Délit de solidarité. Il y a bien des années, lorsque j’ai lu 1984, d’Orwell, j’étais bien peu à même de comprendre réellement pourquoi cet ouvrage était considéré comme un roman d’anticipation. Je l’avais traversé, quoique passionnément, un peu comme un roman de science-fiction. Interdire aux gens de communiquer entre eux, de s’indigner sous peine de mise au pilori, et SURTOUT, de devoir se cacher pour S’AIMER, comme des délinquants de haut vol me paraissait d’un surréalisme sans équivoque.

 

Le Délit de Solidarité est une INTERDICTION d’aimer son prochain, et si nous acceptons ce gravissime concept liberticide et assassin , par paresse, ou faute de temps ou d’énergie dans nos vies à crédit, qu’en sera-t-il demain?

Serons-nous jugés pour Délit d’échange intellectuel, de Partage, pour Délit d’Amitié ou de générosité? Pour Délit d’Amour?

 

Voyez par vous-même… Et indignons-nous!

 

https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/572361076464879/UzpfSTcwMjc2MTc5OToxMDE1NjUzMTQxMDkxNjgwMA/

 

.

Estelle Bee.