Tag Archives: Doc Gynéco

LE DRAME: Alain Delon ne tripotera pas de Miss cette année!!!

le drame

En ouvrant le journal ce midi, je me dis qu’il faudrait que je me remette au Picsou Magazine tellement les nouvelles sont barbantes et désespérément prévisibles : « Philippines, une reconstruction laborieuse ». « Un homme handicapé de 89 ans agressé sur Marseille ». « La Crise et le système D». Mais soudain, je tremble !!! Elle est là, l’INFO CRUCIALE qui me retourne le cœur :

« À Dijon, les Miss travaillent d’arrache-pied à J-8 de l’élection»

Et tout à coup je me rappelle ce DRAME qui me fait me sentir orpheline:

ALAIN DELON N’EST PLUS PRÉSIDENT D’HONNEUR À VIE DE L’ELECTION MISS FRANCE !!! Et vu que le bougre n’a pas passé l’arme à gauche, je me posai cette question très conne mais néanmoins obsédante : peut-on logiquement se démettre de ses fonctions de son vivant quand on porte le titre de Président à Vie ? Pour finir par en conclure que ce n’était pas ma question qui était conne, mais le titre en lui-même.

Mais passé ce cap, le mystère demeure toujours sur LA grande question :

QUI DONC SERA À LA HAUTEUR POUR REMPLACER LA STAR INTERGALACTIQUE À LA PRÉSIDENCE D’HONNEUR À VIE DE LA CÉRÉMONIE ???

 

Car il n’aura pas échappé à ceux qui ont cédé, l’an dernier, à leurs plus bas instincts télévisuels, que Feu Monsieur le Président à Vie avait pris son rôle très au sérieux, en se montrant toujours prêt à intervenir pour donner de sa personne auprès des candidates en lice, et pas qu’envers elles d’ailleurs.

Souvenez-vous de Camille Muffat, la nageuse médaillée–qui pour l’occasion portait une robe pailletée dos nageur, ça ne s’invente pas – qui avait du subir les assauts du vieux libidineux placé à côté d’elle toute la soirée: vas-y que je te malaxe l’épaule (heureusement que la nageuse à le dos large) en te parlant de la pointe de la langue dans l’oreille, ou que je pose ma mimine sur la tienne en signe de complicité indéfectible.

Souvenez-vous aussi de l’un des magnifiques tableaux présentés par les Miss, où comble de malheur pour elles, les demoiselles devaient envoyer, sur la chanson Happy birthday Mister Président, un baiser de la main à notre Président du jury, le Barbon au regard lubrique dans lequel on pouvait lire, chaque fois qu’une jeune pucelle lui envoyait un kiss : « Si tu viens sur les genoux de papa, ce soir tu as toutes tes chances d’être la reine mon p’tit bout ».

Souvenez-vous aussi de cette explication de Mireille Darc –alias Mimi-, elle aussi assise à côté d’Alain Delon, à une journaliste surprise de se faire caresser la main par l’animal : « il était plus sauvage quand il était jeune. Avec le temps il est devenu très tactile, très demandeur d’affection. Il a besoin de sentir les gens. », image qui n’était pas sans rappeler la brillante prestation d’Alain Chabat en Labrador dans Didier.

A la fin de la cérémonie, celui qui incarna jadis Rocco au cinéma était chaud comme une bonne braise fin prête à accueillir une côte de bœuf bien tendre, et c’est sûrement la raison pour laquelle sa bise de félicitations à l’heureuse élue ripa malencontreusement sur le coin de ses lèvres ainsi que dans le creux de son cou. Personnellement, j’en eus des frissons…

le drame delon2

Cela ne sembla pas déranger le comité qui s’enorgueillissait de la présence de la vedette. Quand on pense que Sylvie Tellier s’était offusquée par le passé de la présence de plusieurs Miss à la poitrine refaite – d’ailleurs la sienne en ce 8 décembre semblait bizarrement gonflée à l’hélium – force est de constater que voir ses pouliches se faire peloter n’égratignait pas le moins du monde sa bienséance légendaire. Encore faut-il que la dame soit bien sur son séant, chose dont je doute étant donné son postérieur osseux.

Mais voilà, notre Alain national, patriote décomplexé jusqu’au bout des serres, n’ayant pas pu s’empêcher le mois dernier de réaffirmer que sa couleur préférée était le Bleu Marine, n’a pas apprécié que le bienséant comité se désolidarise de son orientation politique, et s’en est allé comme un Prince (de Lu, rapport à sa couleur) après ce désaveu trop lourd pour son Ego et ses chevilles manifestement infiltrées.

 

Qui remplacera donc Alain alias le Renifleur de vierges avec autant d’implication ? Quelques propositions :

1)   Doc Gynéco :

Le petit plus : il aime les femmes, au point de faire son grand retour avec un album qui chante leurs louanges, et de défier verbalement Booba, le rappeur misogyne qui a révélé très élégamment qu’il pourrait se faire faire un  « manteau en poils de chatte » étant donné le nombre élevé de ses conquêtes…

Le moins : Le pétard : Risque de fou rire communicatif en pleine cérémonie devant un tableau navrant, et lenteur de diction peu propice au direct étant donnée la place accordée aux annonceurs.

2)   Francky Vincent (pour que le mystère reste antillais….)

Le petit plus : son intérêt pour les femmes bien plus jeunes que lui, l’interprète de Alice ça glisse n’en loupera pas une miette

Le moins : Un humour perlé de métaphores maraîchères (fruits et légumes) peu propice à la French Touch. Possibilité d’orientation des votes vers Miss Guadeloupe

3)   Rocco Siffredi :

Le petit plus : sa connaissance de l’anatomie féminine

Le moins : une envie subite et irrépressible de fesser la pudibonde Miss Bretagne, toute de bigoudène vêtue, ou de traîner Sylvie Tellier par les cheveux en la traitant de fille de mauvaise vie

4)   PPDA :

Le petit plus : son Amour pour LA femme, son côté esthète

Le moins : son autre Amour, la langue française, qui sera fortement mis à mal durant les discours des Miss : risque élevé d’AVC par conséquent…

5)   DSK :

Le petit plus : C’est le plus approchant d’Alain le Renifleur : un vernis en granit qui dissimule un gros obsédé sexuel. A défaut d’être président de la France, il pourra être Président à Vie (jusqu’à nouvel ordre) de l’élection des miss, c’est déjà ça…

Le moins : La durée (très longue) de l’émission, peu compatible avec la libido obsessionnelle de Doumé qui a physiologiquement besoin d’honorer une femme toutes les 90 minutes environ

 

En conclusion :

Après avoir rédigé le présent article, je m’enquiers ENFIN de la Vérité grâce à un modeste Métro négligemment jeté sur un comptoir :

Cette année, la cérémonie sera présidée par « un juré de Prestige » dit l’article :

« le chanteur québécois (orthographié « quebéquois ») GAROU » !

Eh voilà, bien ouéj ! Cette année encore le Loup sera dans la bergerie : AAHOOOUU !!!

 

La suite la semaine prochaine 😀

le drame delon

Estelle Bee.