Tag Archives: Machisme

Je ne suis pas macho MAIS…

je ne suis pas Macho MAIS...« Femme, femme, simplement j’te diis

Que j’t’aime, j’t’aaaaime

T’es comme un soleeil, qui brille,

Dans mes nuiits,

Et je prends racine en tôaaa… »

 

Qui ne connaît pas cette chanson, qui à l’instar des lasagnes surgelées, est un tube des 80’s prêt à consommer, à une époque où l’on a bien compris que chanter les femmes, c’est les honorer (?) En témoignent les pupilles humides des groupies aux cheveux bleus de Franck Mickaël, quand il entonne pour la 28 000ème fois de sa carrière Toutes les femmes sont belles en Live. Pas con le gars 😉

Car en 82, on entend également bêler  Femmes je vous aime à la radio, alors que trois petites années avant, un Vous les femmes suintait par tous les pores d’un certain Julio Iglesias, ce qui au demeurant, peut paraître logique pour un fils de gynécologue.

Pourtant, Patrick Juvet, plus taquin, se demandait en 1976 Où sont les femmes ? (Heu, sûrement pas dans les bars que tu fréquentes), d’autant que dans sa chanson il posait une véritable problématique puisqu’il se référait à LA femme d’une autre époque, la gentille qu’on aimait bien, la bobonne quoi.  Mais en cela il reconnaissait tout de même une valeur aux femmes : la valeur mercantile, LE POUVOIR D’ACHAT DE LA FOUFOUNE.

Car il se trouve que depuis les 70’s la foufoune achète des disques, puisque c’est bien de cela qu’on parle, et aurait tendance à TY-RAN-NI-SER les trop gentils messieurs depuis qu’elle a vu avancer ses droits. Et c’est ce que nous apprend en gros le Premier site homministe français, lacausedeshommes.com, mouvement revendicateur d’hommes signalant tout ce que notre société timidement paritaire contient de violent pour ces messieurs.

Vous savez, cette société où les rémunérations des hommes sont supérieures de 24% à celles des femmes et où 40% des pensions alimentaires restent impayées par des pères insolvables, dont certains vont jusqu’à se percher en-haut d’une grue pour crier leur désespoir en cachant souvent la partie émergée de l’iceberg aux médias qui accourent, par l’odeur alléchés. Cette société où toute femme indépendante peut avoir le sentiment d’être coincée entre deux époques, et en transit dans un No Women’s Land dans lequel elle se fait prodigieusement avoir. Et chacun sait ce qu’un lent transit peut avoir d’inconfortable…

 

Le père idéal vu par les "homministes"...

L’égalité très finement vue par les Homministes…

CAR LES NOUVEAUX MACHOS NE SONT PAS FORCÉMENT CEUX QU’ON CROIT. Il ne se cachent pas toujours chez un prénommé Raoul à la pilosité surdéveloppée qui éructe un trop plein de houblon devant son écran plasma diffusant la finale de la ligue des champions. Le nouveau macho se veut plus subtil, mais surtout plus ambigu. Et lorsqu’il évoque la condition des femmes, il emploie souvent des phrases adversatives dans lesquelles la proposition subordonnée a tendance à prendre le pouvoir sur la principale, comme par exemple:

 

« Je ne suis pas macho, MAIS… »

 

En voici, pour votre grand plaisir, et surtout pour votre information quelques exemples bien réels.

 1.  Je ne suis pas macho, mais maintenant que vous avez obtenu l’égalité, ne vous plaignez pas d’être débordées (Ah ben tiens, pourquoi t’es pas débordé toi ???!!!)

.

2.  Je ne suis pas macho, mais il est clair qu’une femme qui a eu deux ou trois congés maternité ne peut pas prétendre à la même retraite qu’un homme qui ne s’est jamais arrêté (Ben justement, c’est toi qui prends ton congé pater cette fois, comme ça on finira en même temps !)

.

 3.  Je ne suis pas macho, mais tu ne pourrais pas faire les mêmes horaires que moi, on serait obligé de prendre une femme de ménage, et on n’a pas les moyens…

Si tu travailles plus, on sera obligé de prendre une femme de ménage, et on n'a pas les moyens

La femme moderne, by Carrefour

 4.  Je ne suis pas macho, mais ce n’est pas le temps qui te manque, c’est juste un peu plus d’OR-GA-NI-SA-TION ( TA RAAAACE….)

.

 5.  Je ne suis pas macho, mais c’est vrai qu’une femme qui dit « Ta race », c’est tout de suite plus vulgaire que chez un homme…

 .

 6.  Je ne suis pas macho, mais les femmes sont beaucoup trop émotives pour évoluer en politique (à part peut-être Madame Thatcher ???)

je ne suis pas macho, MAIS

 .

7.   C’est pas pour être macho mais vous vieillissez quand même moins bien que nous ( Y’a qu’à voir ta maman hein !)

.

 8.  Je ne suis pas macho mais avoir des organes génitaux externes, c’est quand même plus hygiénique…

 

 9.  Je ne suis pas macho, mais faut pas s’étonner que Fred aille voir ailleurs, t’as vu comment elle est chiaaaante sa femme !!! (Ben tiens !)

Vendre du rêve aux fillettes...

Vendre du rêve aux fillettes…

 .

10.  Je ne suis pas macho, mais si tu me trompes, je crois que je te tue d’abord et moi après (Puisque je constate que tu me fais passer avant toi finalement, commence par me tenir cette porte, ça changera.)

.

Je suis éprise de justice. Toutefois, il me semble que se servir de faits isolés d’hommes maltraités afin de les généraliser parce que l’on craint de perdre ses privilèges au sein d’une société encore très clairement patriarcale et encore bien trop machiste peut s’apparenter à de la xénophobie. Les nouveaux machos, à l’instar des nouveaux racistes (« Je ne suis pas raciste MAIS…) avancent masqués. A vous Mesdames de surveiller leur syntaxe 😉

C'était il n'y a pas si longtemps...

.

Parce qu’il vaut mieux en rire qu’en mourir, rappelons justement qu’aujourd’hui encore, 150 femmes meurent sous les coups de leur compagnon, en France. Alors, Messieurs les Homministes, soyez un peu sérieux je vous prie !

je ne suis pas macho MAIS

Parce qu’on revient de loin mais qu’il reste du chemin….

 

Estelle Bee.