Tag Archives: Syndicat De La Magistrature

Traverser le Mur du Con

Aucun « Con » pour l’instant n’a pris la chose avec humour, et c’est bien triste pour les intéressés. Car les réactions virulentes et revanchardes donnent encore plus de crédit à ce  tableau bien cocasse.

 

Ô rage ! Ô désespoir !

Ô vieillesse ennemie !

N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?… 

.
.

C’est sur ce mode théâtral tragique que l’on pourrait résumer les réactions des protagonistes du fameux MUR DES CONS découvert dans une des salles du syndicat de la magistrature.

Aucun « Con » pour l’instant n’a pris la chose avec humour, et c’est bien triste pour les intéressés. Car les réactions virulentes et revanchardes donnent encore plus de crédit à ce  tableau bien cocasse.

.

Le con, mode d’emploi

On est toujours le con de quelqu’un.

Je suis le con de Tartempion ; Tartempion est le con de Truc Muche ; Truc Muche est le con d’Untel et ce dernier est mon con à moi. C’est un phénomène naturel, au même titre que la chaine alimentaire, que d’avoir cette liberté de penser. Avoir un con, c’est comme avoir un doudou, ça rassure. Le con est donc essentiel à la société, car comme disait Deniau :  Parfois les cons sont utiles, ils mettent en valeur. 

.

Quand la chaine se rompt 

C’est justement quand les plus puissants ont compris que les cons sont utiles à la société que la chaine a commencé à se déséquilibrer. Et j’entends aussi le mot chaine au sens cathodique. Ce n’est pas Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte, présents sur le mur, qui, dans les faits,  démontreront le contraire. C’est justement quand les plus puissants ont compris que les cons sont utiles à la société que la chaine a commencé à se déséquilibrer. Et j’entends aussi le mot chaine au sens cathodique. Ce n’est pas Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte, présents sur le mur, qui, dans les faits,  démontreront le contraire. Car, vint une époque où l’on a commencé à prendre vraiment TOUS les gens pour des cons. Certains se souviendront du sketch « Les publicitaires » dans lequel Les Inconnus ont pour devise : Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont. . C’est ainsi que les grands pontes de notre société se sont retrouvés avec de plus en plus de cons, donc bien rassurés, galvanisés même, dans leurs hautes fonctions. Pourtant, la connerie formant une chaine, il demeure évident que plus on a de cons, plus on est susceptible d’être le con de quelqu’un. C’est mathématique. Mais ils ont omis ce détail (de l’Histoire).

.

La connerie est humaine 

Je suis humaine, ma belle-mère est humaine, et il ne faudrait pas oublier que les magistrats sont aussi des êtres humains qui ont besoin de décompresser. J’ai le droit de cribler de fléchettes la photo de ma chef dans l’enceinte de mon intimité. Certains thérapeutes disent même que c’est très sain. Il me semble que lesdits magistrats n’ont pas étalé ce tableau au grand jour. On est venu le leur prendre, nuance.

Certes trôner sur le Mur des Cons est un grand coup dur pour ceux qui pensaient trôner en-haut de la chaine alimentaire. Toutefois, cela force à se montrer plus modeste, et en l’occurrence, en s’abstenant d’étaler sa colère au grand jour.

Alors, bien sûr, il aurait été plus discret de leur part, plutôt que dresser un Mur des Cons, d’avoir plutôt un Placard à Cons fermé à double tour. Mais après tout, aucune personne extérieure n’était censée le découvrir. Car il y a une règle élémentaire dans la chaine des Cons : le Con ne doit jamais savoir qu’il est con. « La mort, c’est un peu comme la connerie. Le mort ne sait pas qu’il est mort, ce sont les autres qui sont tristes. Le con, c’est pareil… » disait Philippe Geluck. Porter plainte contre la seule pensée d’autrui me paraît donc bien décalé. Peut-être même qu’il suffirait que nos personnalités se sentent les égales du peuple pour ne plus se faire épingler. Qu’ils se montrent juste humains. Alors bien sûr, de là à dire Casse-toi pauv’ con » lorsqu’on a une stature présidentielle ou ministérielle, il y a un monde.

.

Pourquoi ils s’indignent 

Dans l’adage « On est toujours le con de quelqu’un. Le tout est de ne pas être celui de tout le monde. », c’est surtout la deuxième partie qui est intéressante.

Parce que nos élites nous ont à tel point pris pour des cons qu’ils étaient à mille lieues d’imaginer que l’ont pouvait nous même avoir des Cons (c’est dire s’ils pensaient qu’on l’était !). Et encore moins que nos Cons à nous, ce soit eux !!! Nos élites nous ont à tel point pris pour des cons qu’ils étaient à mille lieues d’imaginer que l’ont pouvait nous même avoir des Cons (c’est dire s’ils pensaient qu’on l’était !), et encore moins que nos Cons à nous, ce sont eux !!! Sinon, pourquoi les aurions-nous élus au suffrage universel ? Peut-être parce que, comme le dit le dicton, c’est parce que la lumière va plus vite que le son que beaucoup de gens paraissent brillants avant d’avoir l’air con .

Certes trôner sur le Mur des Cons est un grand coup dur pour ceux qui pensaient trôner en-haut de la chaine alimentaire. Toutefois, cela force à se montrer plus modeste, et en l’occurrence, en s’abstenant d’étaler sa colère au grand jour. Car jusqu’à présent, ces Messieurs Dames n’étaient que les Cons de quelqu’un, au même titre que tout un chacun. Mais en venant à multiplier les réactions belliqueuses et procédurières, ils prendraient le risque d’être les Cons de tout le monde. Et çà, pour le coup, c’est vraiment con…

.

Ouvrons l’œil,

.Car jusqu’à présent, ces Messieurs Dames n’étaient que les Cons de quelqu’un, au même titre que tout un chacun. Mais en venant à multiplier les réactions belliqueuses et procédurières, ils prendraient le risque d’être les Cons de tout le monde. Et çà c’est con…

Estelle Bee.